COMMUNIQUE DE PRESSE

Publié le 8 novembre 2017

Agissements délictueux du député André-Pierre PUGET

La Droite Citoyenne, sous la signature de son président Aldo-Michel Mungo, a adressé au Procureur Général de Liège une lettre de 15 pages décrivant les agissements délictueux du député André-Pierre PUGET ; la lettre est accompagnée d’un dossier subséquent de preuves.
(Copie lettre jointe ; dossier complet disponible à l’adresse
http://www.quick-and-easy.net/DossierPuget )

En 2015, le député André-Pierre Puget a introduit une proposition de résolution puis une proposition de décret au Parlement wallon visant à encourager l’usage d’éthylotests jetables pour lutter contre l’alcool au volant. Ces propositions suivent leur parcours législatif.

Proposition de résolution du 6 mars 2015 déposée au PW par le député PUGET
PROPOSITION DE RÉSOLUTION visant à intégrer l’apprentissage de l’utilisation de l’éthylotest dans la formation à la conduite http://nautilus.parlement-wallon.be/Archives/2014_2015/RES/144_1.pdf

Proposition de décret du 15 juillet 2015 déposée au PW par le député A-P PUGET
PROPOSITION DE DÉCRET visant à intégrer l’apprentissage de l’utilisation de l’éthylotest dans la formation à la conduite http://nautilus.parlement-wallon.be/Archives/2014_2015/DECRET/262_1.pdf

Mais ce qu’André-Pierre Puget n’a jamais déclaré, c’est qu’il commercialise, via sa société APPLUGS SPRL, dont ce n’est pourtant pas l’objet social, le type même d’éthylotest qu’il promeut via sa proposition de décret. Un produit dont il détient, au travers du dépôt de la marque Benelux Tescool, le quasi-monopole de vente dans le pays. Ce qui place de facto le député en flagrance de situation délictueuse.

Monsieur André-Pierre Puget mène parallèlement à son mandat de député une activité commerciale fébrile au travers de sa société APPLUGS sprl, ce qui est son droit. Ce qui est anormal c’est qu’il utilise du personnel payé par le contribuable comme il apparaît dans le dossier que nous avons constitué et qui est disponible à l’adresse http://www.quick-and-easy.net/DossierPuget.zip ; notamment le dénommé Luc MAHIEUX qui apparaît aux commandes de drones dans l’activité commerciale ViaPuget (vidéos capturées sur le compte ViaPuget sur Youtube).

Au total nous avons listé une dizaine de délit commis par Mr André-Pierre Puget, que ce soit comme parlementaire que comme gérant de la société APPLUGS sprl : outre la prise illégale d’intérêt, on cible fraude fiscale et sociale, détournements de moyens publics (utilisation d’assistants parlementaires dans les activités commerciales de la société APPLUGS), activités immobilière sans licence professionnelle, utilisation de drones commerciaux sans licence du SPF mobilité etc etc

Tous les détails sont énumérés et largement expliqués dans la lettre à Mr le Procureur Général.

L’ « astuce » d’André-Pierre Puget est de lancer des activités commerciales sous couvert d’APPLUGS uniquement pour la « façade » officielle qui lui permet d’utiliser son n° d’entreprise et donc de TVA ; des activités commerciales qui ne sont pas couvertes par les statuts d’APplugs. Elles sont donc pratiquement indétectables.

Les statuts d’APPLUGS ne reprennent comme unique objet social la « fabrication, la commercialisation et la pose de bornes de chargement pour véhicules électriques ». Ceci est illégal : l’objet social d’une société doit correspondre à ses activités réelles. C’est en raison de cette manœuvre qu’il est quasi impossible de relier directement APPLUGS à ses activités cachées : vente de préservatifs, d’éthylotests jetables et aux drones immobiliers pour ce que nous avons découvert sur internet et les réseaux sociaux.

En 6 ans d’activités, la société a perdu 95 fois son capital dérisoire et aurait dû depuis longtemps être déclarée en faillite ; le caractère frauduleux est avéré.

Le Bureau Politique

Retour à la page précédente