Emplois - La Droite Citoyenne - Osons réformer l'octroi des allocations sociales Emplois – La Droite Citoyenne – Osons réformer l’enseignement


Emplois – Osons réformer l’octroi des allocations sociales – Il faut pour sortir du chômage un vrai choc de compétitivité qui passera notamment par une formation ou une reconversion obligatoire de tous les allocataires sociaux. Selon le principe, pas de droits sans devoirs.

Il faut arrêter le gaspillage des dépenses en formant tous les inactifs aux métiers en pénuries ou en devenir. Inciter les jeunes à créer leur entreprise. Car il y a trop de sociale et plus assez de défense de la valeur du travail.

Emplois – Stop à l’assistanat !

La Belgique doit cesser d’être un guichet social au détriment de ceux qui ont réellement besoin de notre solidarité. Chaque année, les dépenses sociales explosent. Elles dépassent désormais, les cent vingt milliard annuel. Soit la moitié de toutes les dépenses publiques.

La DROITE CITOYENNE préconise d’abord que les allocations sociales doivent être réservées à ceux qui ont contribué, par leur travail, à la richesse nationale. Parce que le simple fait d’être arrivé sur le marché de l’emploi ou de s’être installé dans le pays, ne devrait conférer aucun droit automatique à l’assistanat. Un délai de cinq ans de séjour légal étant un minimum, y compris pour les migrants européens.

Pour ceux qui n’arrivent pas à trouver du travail, un service à la collectivité doit être presté pour pouvoir conserver ses allocations sociales. Car l’assistanat à vie est une aberration populiste et électoraliste qui déclasse socialement l’individu. Et, de plus, ne l’incite pas à rechercher réellement un emploi.

L’emplois augmente le pouvoir d’achat du citoyen. Et surtout, il amméliore sa qualité de la vie. Ainsi, il lui procure également de la joie. Lui permet de bénéficier à tous les avantages sociaux. C’est pourquoi il est important de redynamiser l’emploi ainsi que tous les allocataires sociaux

Retour à la page précédente